Le projet P.E.A.C.E (Éducation par les pairs et connexion par l’autonomisation)

L’éducation par les pairs et la promotion des interactions grâce à l’autonomisation

La Covenant House met en place et évalue une intervention à Toronto, en Ontario, auprès de jeunes de 16 à 24 ans qui ont connu l’exploitation sexuelle et le sans-abrisme. Les participantes travaillent ensemble dans des groupes dirigés par les pairs pour concevoir et réaliser des activités qui contribueront à améliorer leur santé mentale, physique et sociale au cours de leur transition de l’exploitation sexuelle à l’indépendance. Les relations saines, l’estime de soi, l’image corporelle et la vie saine figureront parmi les thèmes abordés.

Site web : https://www.covenanthousetoronto.ca/homeless-youth/Home.aspx

Membres de la communauté de pratique

Kasia Ignatowska, Covenant House Toronto
Amie Kron, Centre for Addiction and Mental Health

Fiche d’information

État d’avancement du projet

Automne 2017

  • Les participants discutent présentement de l’efficacité de l’intervention, en apportant des suggestions et des idées pour l’avenir. L’équipe du projet est heureuse de partager certains des témoignages qu’elle a reçu des mentors :

 « Une expérience incroyable… merci pour cette opportunité, et merci d’avoir créé un espace vraiment inclusif qui permet de développer des liens et de se sentir en sécurité. Aujourd’hui, on a donné le ton avec force, et on a pu poser et répondre à des questions grâce aux contributions de chacun. Ça a été très constructif et instructif. Merci. »

« Mind to Heart a été un bon moyen – calme, relaxant, confortable et sécurisant – d’apprendre la méditation et la pleine conscience, avec beaucoup d’énergie et d’espace, et juste d’être « présent » dans le moment. J’ai beaucoup appris sur la capacité à « tenir l’espace » et sur les techniques sécuritaires. »

« Maintenant, je comprends bien comment fonctionne le groupe, mais aussi le bien-fondé des pratiques tenant compte des traumatismes, de l’approche de terrain et de la résilience indirecte. »

« J’ai bien aimé la façon dont on a pu s’entraîner à la pleine conscience et diriger ces activités. Je pense vraiment que je continuerai cette pratique chez moi pour me préparer pour les groupes. »

Printemps 2017

  • Le projet a lancé son premier groupe fin janvier 2017, avec 17 participants. Un troisième groupe a commencé en avril 2017.

Ressources

What is the  P.E.A.C.E Project? (PDF)

P.E.A.C.E Project Postcard (PDF)