Rapports de recherche: approches tenant compte des traumatismes et de la violence

Safe and Understood: Intervening with families to promote healthy child outcomes and prevent abuse recurrence for young child victims of domestic violence exposure / Intervenir auprès des familles pour améliorer la santé des enfants et éviter la recurrence de mauvais traitements chez les enfants victimes de violence familiale

 Date : 26 octobre 2020 | 13 h 00 – 13 h 20 (HNE)

 Inscription : https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=TaaTrQ2tzU6y_eU84VllvgrCP0ybY5dChWtZUt2y9ZpURUJFWVY4SlJUMFBURTM0MjlJM01ROUg4Vy4u

Description

Le principal objectif du projet Safe and Understood consistait à améliorer les perspectives des jeunes enfants (de 0 à 4 ans) exposés à la violence familiale, en accroissant la portée de deux programmes existants —Mothers in Mind et Caring Dads. Le programme Mothers in Mind s’est consacré aux besoins parentaux des mères ayant vécu de la violence familiale, de la maltraitance pendant l’enfance, de la négligence et des agressions sexuelles; Caring Dads, pour sa part, se penchait sur les besoins parentaux des pères ayant agressé, négligé ou exposé leurs enfants à la violence familiale. Les deux programmes ont aidé les parents à mieux gérer leur stress, à améliorer leur estime de soi, à éviter une future maltraitance, et à préserver la santé sociale, affective et développementale de leurs enfants. Cette présentation portera sur les adaptations, mises en œuvre et évaluations des programmes sur divers sites, situés en Alberta, en Ontario et au Québec.

Objectifs d’apprentissage :

À l’issue de cette présentation :  

  • vous connaîtrez mieux les deux programmes et leur applicabilité dans divers contextes (c.-à-d., dans une communauté francophone, des communautés rurales et une communauté autochtone assurant la protection et le bien-être des enfants);
  • vous saurez comment utiliser ces modèles collaboratifs pour développer et améliorer les services communautaires aux familles exposées à la violence familiale, et en étendre l’intégration; et
  • vous serez informés des résultats du programme (en ce qui a trait aux prestataires de services, mères, pères et enfants).

 

Biographies

Angelique Jenney

resized_angelique.jpgAngelique Jenney, PhD, T.S.I., est directrice adjointe de Safe and Understood, au Child Development Institute. Elle est également professeure adjointe et titulaire de la Wood’s Homes Research Chair in Children’s Mental Health de la faculté de travail social de l’Université de Calgary. Basé à Calgary, en Alberta, le Wood’s Homes est un centre polyvalent et sans but lucratif en santé mentale pour les enfants. Mme Jenney possède plus de 20 années d’expérience dans les services d’intervention et de prévention dans les domaines de la protection de l’enfance, de la santé mentale des enfants et de la violence faite aux femmes. Ses recherches et son développement de programmes visent à mieux comprendre la violence au sein de la famille et à en atténuer les effets. Les intérêts qui la motivent dans sa recherche et sa pratique comprennent : les interventions familiales pour résoudre les traumatismes de l’enfance, les mesures de protection dans les cas de violence; comment être mère dans un environnement empreint de violence et de traumatismes; et les approches réflexives pour former les étudiants en travail social. 

Contact : angelique.jenney@ucalgary.ca

Katreena Scott

resized_katreena.jpgKatreena Scott, PhD, psychologue certifiée, est la cochercheuse principale de Safe and Understood, à l’Université de Toronto. Elle est également psychologue, professeure et la nouvelle directrice du Centre for Research and Education on Violence Against Women and Children à l’Université Western. Elle a été titulaire de la chaire de recherche du Canada en prévention de la violence familiale et en intervention entre 2008 et 2018. Mme Scott dirige un programme de recherche appliquée visant à mettre fin à la violence dans les relations familiales, avec une spécialisation dans le domaine de la prévention de la violence commise par les hommes. Le programme Caring Dads, qu’elle a créé, est offert en de nombreux endroits, notamment en Amérique du Nord et en Europe. Elle est membre de réseaux internationaux tels que le réseau DV@Work et le Safer Families Centre of Excellence.

Contact : kscot47@uwo.ca


Using Yoga in Your Work with Women, Children, Youth and Yourself! Utiliser le yoga dans votre travail avec les femmes, les enfants, les jeunes et pour vous-même!

Date : 3 novembre 2020, 13 h 00 – 14 h 30 (HNE)

Inscription : https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=TaaTrQ2tzU6y_eU84VllvgrCP0ybY5dChWtZUt2y9ZpUMUtNTzQxTjFORkZGVEExNDIzREdGRVhJVy4u

Au cours de cette présentation, nous exposerons les principales conclusions tirées du projet Reaching Out with Yoga. Nous nous appuierons sur ces conclusions pour proposer plusieurs façons d’incorporer des pratiques de yoga et de pleine conscience dans votre travail avec vos client.e.s et pour vous-même, et nous vous conseillerons des ressources pour approfondir votre recherche.

Objectifs d’apprentissage :

  • Obtenir un résumé des conclusions retirées du projet Reaching Out with Yoga et comprendre l’intervention (yoga tenant compte des traumatismes)
  • Pratiques de yoga, de respiration et d’ancrage à incorporer dans votre vie, votre travail ou les deux

 

Biographie :

resized_renee.jpgRenee Turner est responsable de la recherche au sein du projet Reaching Out with Yoga. La recherche communautaire constitue son expertise, et elle attache une grande importance à l’établissement de liens entre la recherche et les services sociaux, afin de mettre les expériences en commun et apprendre les un.e.s des autres. Elle est également professeure de yoga. Ce projet lui a démontré à quel point la communauté du yoga peut et doit tenir davantage compte des traumatismes et devenir toujours plus inclusive et accessible. 


Lessons learned from Evaluating the Bounce Back League (BBL): Implications for Policy and Practice Moving Forward / Enseignements tirés de l’évaluation de la Bounce Back League (BBL) : Implications pour les politiques et la pratique futures

Date : 26 novembre 2020 | 13 h 00 – 14 h 20 (HNE)

Inscription : https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=TaaTrQ2tzU6y_eU84VllvgrCP0ybY5dChWtZUt2y9ZpUOVdWWTJXQldTSUw5WTBWWjI2Sk5PU0cwRy4u

Cette présentation décrira brièvement l’approche utilisée pour évaluer l’implantation et les résultats de la BBL. Les enseignements tirés du projet viseront à éclairer la pratique et les politiques futures entourant les programmes tenant compte des traumatismes pour les jeunes.

Deux objectifs d’apprentissage

  • Présenter les avantages provenant de l’adoption d’une évaluation axée sur l’utilisation
  • Souligner l’importance d’un modèle de formation des formateurs pour assurer la viabilité du programme au sein des organismes communautaires

Biographie  

Tanya-Forneris-2--resized.jpgTanya Forneris est professeure agrégée en enseignement et professeure agrégée de la School of Health and Exercise Sciences de l’Université de Colombie-Britannique Okanagan. Elle détient un diplôme universitaire de premier cycle en psychologie et une maîtrise en psychologie du sport de l’Université du Nouveau-Brunswick, ainsi qu’un doctorat de la Virginia Commonwealth University, aux États-Unis. Son domaine d’expertise porte sur le développement, l’implantation et l’évaluation de programmes d’autonomie fonctionnelle fondés sur le sport pour les jeunes. Plus récemment, Mme Forneris s’est consacrée à une initiative visant à améliorer le bien-être des étudiants universitaires, en vue de parfaire leur résilience académique.